Bukavu : Une femme enlevée depuis jeudi, ses ravisseurs exigent une rançon de 4000$

Sofie Bitondo, enlevée jeudi 20 septembre dernier dans la ville de Bukavu, reste introuvable jusqu’à ce jour. Ses bourreaux auraient donné un ultimatum qui expire aujourd’hui pour obtenir sa libération.

Des sources de sa famille renseigne que la victime Sofie Bitondo Wabenga, habitant l’avenue Mukukwe au quartier Ndendere, voulait se rendre à Uvira où elle s’approvisionne en articles de petit commerce quand elle a été kidnappée.

« C’est le vendredi que ses bourreaux ont contacté son mari et lui exigent de donner 4000 dollars américains pour la libérer ; ce qui nous a attristés », confie à Jambordc.info, un membre de la famille.

A l’en croire, les ravisseurs ont donné un ultimatum de ce mardi pour obtenir la somme faute de quoi l’infortunée sera libérée.

Sofie Bitondo est mère de 5 enfants et exerce de petits commerces dans la ville de Bukavu.

Gisèle Banywesize

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench