Bukavu : l’UNPC appelle les journalistes au professionnalisme dans l’exercice de leur travail

Dans le cadre de la mise en œuvre du « projet d’appui au mécanisme de monitoring de medias à travers les institutions de régulation et d’auto régulation pour un journalisme de paix dans la province du sud Kivu », la centrale Monitoring de media à travers le consortium Union nationale de la presse du Congo (UNPC) et le Conseil supérieur de l’audio-visuel et de la communication (CSAC), ont organisé un café de presse hier jeudi 07 février 2019 auquel les journalistes de Bukavu ont pris part.  

Les journalistes sont appelés à être prudents, à respecter leur déontologie. Ils doivent jouer le rôle des agents d’hygiène social.

« Etant donné que nous sommes dans un pays post électoral, où tout le monde n’a pas accepté les résultats des urnes, les journalistes sont appelés à faire attention parce qu’il y a des conflits tribaux, les conflits régionaux, qui leurs entourent. Ils doivent jouer le rôle des agents d’hygiène social (…) les journalistes doivent rester au milieu de tous les conflits, ils ne doivent pas avoir des penchants. Ils doivent essayer d’inhiber tout conflit, de quelle nature qu’il soit » a dit Darius Kitoka, président sectionnaire de l’UNPC section du Sud Kivu.

Appuyé par la Coopération suisse, cette activité vise à améliorer la performance dans le monde journalistique au Sud Kivu.

Elle s’est tenu dans l’une des salles de l’hôtel Belvédère situé sur avenue Patrice Emery Lumumba en commune d’Ibanda autour du thème «médias et liberté d’expression des journalistes au Sud Kivu».

Rachel Rugarabura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench