Bukavu: L’Udps Josée Emina et le Pprd Habibu Fariala partagés sur l’équipe de campagne de Shadari

Le candidat du front commun pour le Congo Ramazani Shadari a dévoilé la liste des membres de son équipe de campagne. Après cette publication, des réactions fusent dans tout le sens à la majorité comme à l’opposition.

La présidente fédérale de l’UDPS dans la province du Sud Kivu, Josée Emina juge inconcevable cette façon de faire du FCC. Elle s’inquiète par ailleurs de la présence des membres du gouvernement dans cette équipe.

« Quand vous analysez très bien cette liste, vous sentez la peur dans le camp du FCC, c’est du jamais vu au monde quand vous observez ce qui se passe au Congo, il n y a qu’au Gondwana où vous trouverez un premier ministre devenir membre d’une équipe de campagne d’un candidat président de la république avec des membres de son gouvernement. On se pose la question quand on regarde un ministre de l’intérieur qui est membre de l’équipe de campagne de shadari qui pourtant devrait sécuriser tous les candidats, chose qu’il ne va plus faire et par-dessus tout il ne va que sécuriser son candidat et abandonner d’autres », estime Josée Emina.

Par contre, dans le camp de la majorité, l’on estime qu’il n’y a pas d’incompatibilité. “Car cette nomination entre dans les affaires privées du Candidat Emanuel Shadari”, estime Elie Habibu Fariala, conseiller au cabinet du gouverneur et membre du PPRD.

« Quand un candidat nomme des gens pour sa campagne c’est privé. Ce n’est pas une ordonnance loi, et donc cette personne candidate est libre de choisir parmi ces amis. si certaines personnes pensent qu’elles n’ont pas été contractées, logiquement sans faire des bruits ils devront dire tout simplement je ne participe pas. Quant à l’incompatibilité entre être membre d’une équipe de campagne et sa fonction politique, il n’y pas d’incompatibilité du fait que les membres de cette équipe sont aussi candidats à d’autres niveau. certains parmi eux sont candidats à différents niveaux, ils se lamentent comme si on était aux premières élections, rappelons-nous qu’en 2011, Marcelin Chishambo, alors gouverneur du Sud Kivu avait coordonné la campagne de Joseph Kabila en province. Cela n’avait posé aucun problème à l‘époque, pourquoi ça pose problème aujourd’hui ? Shadari pouvait même choisir Joseph Kabila comme membre de son équipe s’il le voulait bien et ça ne poserait aucun problème », soutient Habibu Fariala.

Pascal Kamanzi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench