Bukavu : L’IDAKI centre sa 8e plénière sur les droits et obligations des coopératives vis-à-vis du nouveau code minier congolais

Près d’une centaine des participants prennent part à la 8e plénière organisée par le comité provincial des investissements durables au Kivu (IDAKI), du 26 au 27 septembre 2018 au centre RIO dans la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu.

Ces travaux, selon les organisateurs, sont axés  sur les droits et obligations des Coopératives minières au regard du nouveau code minier congolais. Il s’agit d’attirer l’attention des participants sur les modifications contenues dans ce code sur l’organisation et le fonctionnement des Coopératives minières et la gestion de l’artisanat minier.

Pour cette première journée, trois sujets constituent le centre du débat de la plénière :

  1. l’état des lieux sur le fonctionnement des coopératives minières du Sud-Kivu,
  2. L’analyse les défis majeurs et perspectives pour un partenariat gagnant-gagnant entre les coopératives et les entités de traitement,
  3. La gestion des protocoles d’accord conclus entre les coopératives minières et les entités de traitement ou comptoirs en vue de la mutation de l’artisanat vers la petite mine.

Venus des provinces du Maniema, du Nord et Sud-Kivu, les participants à ce forum sont issus de plusieurs composantes dont la société civile intervenant dans le secteur minier, les membres de la FEC, des Entreprises et Coopératives minières, l’administration publique et les observateurs nationaux et internationaux.

Ces travaux ont été ouverts par le ministre provincial des mines du Sud-Kivu, Amisi Kuonewa.

Nous y reviendrons.

Jean-Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench