Bukavu: Les jeunes et les leaders locaux échangent sur leur rôle dans la consolidation de la paix

L’organisation ADEPAE, Action pour le Développement et la Paix Anogène, organise deux jours de dialogue social entre jeunes et autorités. Ce dialogue va de jeudi 06 au vendredi 07 décembre à l’hôtel “Au Beau Lieu” à Nguba.

Ce projet qui vise la participation et de l’engagement des jeunes dans les activités de transformation des conflits, va permettre la libre expression de ces derniers pour une bonne consolidation de la cohésion sociale.

Interrogée par le journal Jambordc.info, Mme Divine, la cheffe du projet REMEZO en donne les objectifs.

« L’ objectif est d’offrir un espace libre d’expression à ces jeunes pour parler de leur rôle dans la consolidation de la paix toujours pour une cohésion sociale, à savoir permettre aux leaders locaux de clarifier leurs stratégies d’actions de bonne gouvernance mais aussi de créer un terrain d’entente entre les participants et les leaders locaux sur leur collaboration pour promouvoir la culture de la paix et de développement dans notre milieu», explique-t-elle.

Pour elle, les leaders politiques et locaux y compris les jeunes de la commune d’Ibanda, ont cette capacité de collaborer vraiment à travers ces échanges et dialogue. Question de permettre l’harmonisation de leurs points de vue sur les sujets d’intérêt commun.

« Afin d’harmoniser leurs points de vue sur les questions d’intérêt commun, les jeunes ont décidé de débattre avec les leaders politiques et les leaders locaux de la commune d’Ibanda, des autorités politico-administratives c.à.d. les différentes composantes de la société toujours dans la recherche de la paix, la sécurité et l’amélioration des relations de leur collaboration », confie-t-elle.

Les présentes assises consistent à un ensemble de processus de concertation des jeunes et des autorités sur le partage d’information, les négociations sur la gestion concertée des conflits et des mécanismes communs de prévention et de promotion de la culture de la paix.

Ce dialogue est accompagné par MSAI et financé par l’USAID afin de le pérenniser pour une bonne cohésion sociale.

Joëlle Bufole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench