Bukavu : la société civile salue l’attitude du Maire de la ville le 19 novembre


Samedi 19 novembre 2016, les partis de l’opposition réunis au sein du Rassemblement ont tenu un meeting populaire à Bukavu pour exiger au Président Kabila de quitter le pouvoir au 19 décembre 2016 . Une activité autorisée par le Maire de la ville de Bukavu, Philemon Yogolelo, pourtant interdite dans plusieurs autres villes du pays .

Ce que salue Jean Pierre Buledi Mpia ,  président du noyau urbain de la société civile.

Pour moi c’est une bonne réaction par rapport au comportement du Maire de la ville. Ça prouve qu’il comprend que la population à droit de manifester .  Le Conseil de sécurité des nations unies l’à dit, l’Union européenne a aussi donné un message fort par rapport à ça, la MONUSCO de même.  La Constitution congolaise dit aussi que nous avons le droit de manifester .

Pour Jean Pierre Buledi, l’interdiction faite dans d’autres villes constitue une violation des droits constitutionnels des congolais .

Je pense que ces autorités ne comprennent pas encore ce que dit la loi .  Il faut qu’ils interrogent encore la Constitution. Parce que quelqu’un qui comprend ce que dit la Constitution ne peut pas se permettre de la violer parce que c’est la loi fondamentale du pays .

 

Leave a Comment