Bukavu: Gaudens Maheshe rappelle les étapes du processus démocratique accomplie par la Ceni

C’est lors d’une interview avec le journal en ligne jambordc.info que Gaudens Maheshe, secrétaire exécutif de la CENI a rappelé à tous qu’il aura élections. Et la CENI à tout mis en oeuvre pour accomplir son devoir.

“si nous pouvons faire un petit rappel, la CENI à commencé par la convocation de l’électorat le 23 Juin de cette année. En juillet nous avons publié les listes provisoires des candidats députés provinciaux et dépôts de dossiers des candidats présidents et députés nationaux. En Août c’était la fin du dépôt des dossiers candidats présidents et députés nationaux et la publication des listes définitives des candidats députés nationaux. Après il y a eu publication des listes définitives des candidats présidents et députés nationaux en Septembre. Nous sommes maintenant en Novembre, aujourd’hui nous commençons l’accréditation des témoins, observateurs et journalistes. D’ici le 22 de ce mois il y aura lancement de campagne électorale. Jusque là, la CENI continue à respecter le calendrier électoral rien n’est négligé ou sauter… “, a confié le secrétaire exécutif provincial de la Ceni à Jambordc.info.

Pour lui, la machine à voter facilite juste l’impression du choix de l’électeur sur son bulletin de vote in situ.

“la tâche de la CENI est d’organiser les élections, nous l’avons déjà fait. Ce ne pas cette machine qui retardera ou gâchera les élections… Les articles 47 et 55 de la loi électorale disent que le vote s’effectue soit au moyen d’un bulletin à papier, soit par voie électronique… Étant entendu que le mode de scrutin n’a pas changé, il s’agit d’un vote à bulletin papier… Cette machine à voter c’est pour les élections crédibles et transparentes… C’est à la CENI d’organiser les élections. Laissez nous cette tâche…”, a-t-il ajouté.

Rappelons que la République Démocratique du Congo n’aura besoin que d’un seul président de la république, 500 députés nationaux et 700 députés provinciaux élus aux élections du 23 décembre 2018.

Rachel Rugarabura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench