Bukavu : 5 morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels signalés au quartier Panzi

Dans les échauffourées qui ont opposé les policiers aux jeunes du quartier Panzi lundi 25 septembre, cinq personnes ont trouvé la mort, plusieurs autres blessées et des dégâts matériels enregistrés.

Les sources de la Société civile qui livrent ce bilan renseignent que parmi les 5 morts on trouve deux jeunes hommes, un policier, un enfant et une femme enceinte. Des civiles et 13 éléments de la police grièvement blessés. Le bureau de la PNC de Cahi a été incendié. Un véhicule et une moto appartenant à un policier ont été brûlés par les jeunes. Toutes les activités y ont été paralysées.

En cause, la nuit de dimanche à ce lundi, des hommes en armes ont attaqué des maisons des habitants dans cette partie de la Commune d’Ibanda et à Cahi  dans la commune de Bagira.

Les jeunes en patrouille auraient réussi à arracher des armes à feu sur deux personnes présumées policiers, et assimilés au groupe  de ceux qui insécurisent les habitants dans ce coin. Dès lors, un malentendu s’est installé entre la population et la police.

Le matin, la population est descendue dans la rue, barricadé la route sur le tronçon Essence-Panzi pour protester contre cette insécurité.

La psychose a été générale au point que le grand marché de Kadutu n’a pas ouvert ses portes.

Jean-Marie Mulume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench