Arrestation de 92 pêcheurs congolais en Ouganda : Aucune solution entre Kampala et la RDC

Aucune solution trouvée entre la délégation congolaise dépêchée à Kampala pour obtenir la libération de 92 pêcheurs congolais arrêtés, le weekend passé à Kyavinyonge sur le lac Edouard dans la province du Nord-Kivu, par la marine ougandaise. L’équipe congolaise est rentrée au pays sans obtenir gain de cause, jeudi dernier.

D’après la délégation, malgré les discussions menées avec les autorités ougandaises, les pêcheurs congolais n’ont pas été libérés le dossier étant ramené à une rencontre entre les deux pays, le 18 juillet prochain.

« Nous n’avons pas pu obtenir la libération des pêcheurs arrêtés en Ouganda. On nous a dit que cela nécessite l’intervention de deux pays et il a été convenu que la question sera traitée dans la prochaine réunion prévue le 18 juillet à Kasese qui opposera les délégations de deux pays», a expliqué Kathembo Kataliko, représentant des pêcheurs de kyavinyonge, cité par Actualité.cd.

A en croire l’AFP, 7 pêcheurs congolais sont portés disparus dans la nuit de vendredi 06 juillet après avoir croisé, sur les eaux du lac Édouard, des patrouilles navales ougandaises qui ont tiré sur eux « à bout portant », selon un rescapé et l’armée de la RDC.

Les corps n’étant pas retrouvés jusqu’à ce jour, l’Ouganda aurait instruit à ses services de faciliter la recherche aux pécheurs congolais.

« Au sujet des corps qui ne sont pas encore retrouvés, le commandant ougandais vient d’instruire à la marine ougandaise de faciliter aux pêcheurs congolais  d’effectuer des recherches sur le Lac Édouard afin de retrouver nos collègues qui seraient tués le weekend dernier», poursuit Kathembo.

Depuis lors, les pêcheurs Congolais ont suspendu leurs activités sur le lac Edouard.

Théophile Ombeni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
fr_FRFrench